Voyages Autour Du Monde

Récits de voyages au Népal, Mexique, Vietnam, Maroc, Grèce, Egypte

A la découverte du Mustang

12 mai 2004 • Rubrique: Népal

07-05-2004 – A la découverte de la vallée royale de Katmandou

Le petit déjeuner a lieu dans une très belle salle style newar de notre hôtel, puis, Utam de l’agence Tip-Top arrive : il sera notre guide de la journée!

Nous commençons par nous rendre en voiture à Patan. Cette ville royale, dite aussi Lalitpur « ville de beauté » en
sanscrit, est une des trois villes royales de la vallée de Katmandou.

 

C’est la rivalité entre les rois des trois cités au XVIII ième qui a permis leur développement architectural dans le style newar. Tout comme Katmandou et Bhaktapur, Patan est fière d’avoir sa propre déesse royale, -la Kumari Devi-, petite fille élue pour sa beauté dès son plus jeune age, qui veille sur la population.

La visite de Patan commence par un quartier peu touristique : les maisons bouddhiques sont peintes et décorées avec des Bouddha, tandis que les maisons hindouistes ont des fenêtres de style newar, type mouche à rabier.

Au travers des ruelles nous découvrons des points d’eau de la ville, subventionnés par des sociétés privées.

Puis, nous entrons dans le temple d’Or, dont un chemin « d’or » vers le toit permet aux hindous de « toucher » le Dieu Shiva : ils viennent ici déposer des offrandes, et tourner les moulins à prière d’or.

En sortant par l’entrée principale du temple, une ruelle mène au Durbar Square ; que d’impressions entre l’agitation, l’immensité de la place avec ses nombreux temples newar, la gentillesse des marchands qui veulent nous vendre des moulins à prière, des cymbales, des bols chantants… ! A quelques pas, comme dans notre souvenir, le palais du roi est beau.
Puis, au détour d’un temple de Durbar Square, nous croisons un couple : la jeune femme habillée de rouge, et le jeune homme portant un costume posent des offrandes devant le temple, puis s’arrêtent le temps d’une pose photo… Voilà un joli couple de mariés népalais … ! Quelques mètres plus loin, nous apercevons leur modeste voiture de mariée, décorée de rubans rouges.

Mariage

Après la visite de Patan, nous reprenons la route vers Bodnath : le stupa bouddhique est bordé de drapeaux tibétains à rayures bleu-rouge-jaune, qui se mêlent aux drapeaux à prière et flottent au vent. Le mélange des couleurs éclatantes –notamment le jaune de la coupole du stupa, le blanc de la base, les rouges – bleus des drapeaux à prière flottant- est d’une pureté remarquable ! Un enfant fait sonner la cloche pour entrer dans le stupa : nous le suivons. Depuis le haut du temple, la vue sur la vallée de Katmandou et les méandres de drapeaux à prière constitue un temps fort !

Après une petite pause, la visite de la vallée continue sur le site de Pashupatinath : l’entrée du temple hindouiste est gardée par Ganesh, le fils hindou de Shiva et Parvati, à la tête d’éléphant, et il nous est interdit, à nous non hindous- d’y pénétrer.

Pashupatinath

Nous descendons sur les rives de la Bagmati, sacrée puisqu’elle rejoint le Gange : des bûchers de crémation sont en place. Plus haut, sur la rive opposée, des sâdhus profitent du caractère touristique du lieu pour faire l’aumône plutôt que de méditer… En haut de la colline, la vue sur le site et la rencontre avec les singes est un autre temps à ne pas manquer ! De retour à Katmandou, une promenade dans le quartier de Thamel nous plonge dans l’ambiance touristique et folle de la ville.

Le soir, à l’hôtel, il est temps de préparer les sacs pour le grand trek au Mustang ! Mustang est la déformation du mot tibétain « Mon Thang », qui signifie la plaine des Möns, ou habitants des frontières : en fait, nous partons demain à la découverte d’un petit royaume vieux de 700 ans, crée par un guerrier tibétain, Ame Pal, et située dans une région isolée de l’actuel Népal, à la frontière du Tibet.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25

Tagged as: , , , , , , , ,

Laissez un commentaire